Les premiers pas de l'AIPE Neuchâtel

Il y a quelque temps, un ami qui venait de terminer ses études en géographie m’a raconté comment, contre toute attente, il s’était fait engager au service des routes et de la mobilité d’une grande ville romande. Alors que celui-ci recherchait un ingénieur, mon ami était parvenu à les convaincre que ce n’était pas forcément d’un ingénieur dont ils avaient besoin, et qu’il avait d’autres arguments à faire valoir.

L’employabilité d’un étudiant universitaire n’a donc rien d’alarmant, mais certains domaines d’étude ne mènent pas à des professions bien définies. Pour un peu plus des 4000 étudiants que comporte l’Université de Neuchâtel, près de la moitié appartiennent à la faculté de Lettres et sciences humaines. Et bien que l’intérêt de l’anthropologie ou de la philosophie soit indiscutable, on ne peut nier qu’une plus grande inconnue subsiste quant au futur métier de ces étudiants (je parle en connaissance de cause...). Beaucoup doutent à un moment ou à un autre que leur formation leur donne accès à un travail à la hauteur des années d’études entreprises. Mais le fait est que si un étudiant en anthropologie finit plus rarement anthropologue qu’un étudiant en droit juriste, ses chances de trouver un travail satisfaisant (voire très intéressant) n’en restent pas moins très bonnes !

Il s’agit donc souvent de trouver LE poste où l’on ne vous attend pas, le poste où vous ne vous voyez pas forcément ou qui, a priori, est relativement éloigné de vos études. C’est avec la volonté d’aider les étudiants dans la transition qui suit les études qu’a été créée l’association d’Aide à l’Insertion professionnelle des Étudiants, l’AIPE. Nous sommes convaincus que l’Université développe de nombreuses compétences qui ne se reflètent pas forcément dans le titre d’un diplôme, et nous espérons pouvoir aider chacune et chacun à trouver la voie qui lui correspond une fois ses études achevées.

Si à l’heure actuelle l’AIPE Neuchâtel n’en est qu’à un stade embryonnaire, nous avons bon espoir qu’elle se développe rapidement et qu’elle sera en mesure de fournir aide et activités variées à tous les étudiants intéressés. Que ce soit par l’organisation de conférences, la création d’ateliers ou la mise en ligne d’informations utiles, nous débordons d’idées pour soutenir chacune et chacun dans leur entrée dans la vie active. Il ne nous manque plus maintenant qu’à rassembler une équipe motivée pour construire avec nous une association dynamique et créative, intégrée à part entière dans la vie estudiantine de l’Université !